titre-jane

Jusqu’au 30 mai

Rencontre avec l’artiste, samedi 30 avril, entre 14h et 16h.

           Comment écrire avec un seul et unique signe ponctuation, le point ? Comment décrire l’infini avec une goutte de peinture ?
Une prouesse technique développée par l’artiste peintre Jane Puylagarde. Loin de clore la phrase, ses points ouvrent
le champs de tous les possibles dans ce répertoire pictural si particulier

            Ses gouttes de peinture qu’elle fait grandir et se multiplier, racontent un univers en mouvement d’une grande légèreté. Le regard s’y plonge et se laisse emporter par des formes géométriques et des tourbillons inattendus. Point après point, ou bulle par bulle, l’artiste offre des histoires à la grammaire ré-inventée. A travers les lignes, c’est la lumière qui guide le regard. Tout se dit dans les reflets nacrés et les ombres portées.

L’art de Jane Puylagarde est de recréer le monde, à partir d’atomes liquides. Ses galactic bubbles tourbillonnent jusqu’au 30 mai au 2 rue Bonaparte.

portrait-janeJane Puylagarde : « chaque goutte détient son propre mouvement »

jane-gris-noirNoir#1. 200 x 200 cm.

jane-bleuBleu#1. Peinture acrylique sur toile. 100 x 150 cm.

jane-blancBlanc#4. Peinture acrylique sur toile. 123 x 163 cm.


Une curieuse syntaxe à la ponctuation rêveuse

Texte de Gilles Heuzé (Télérama)

une-curieuse-syntaxe-a-la-ponctuation-reveuse


Galerie Bettina Von Arnim.
2, rue Bonaparte – 75006 Paris – Tél : + 33 1 46 33 72 98
Lundi-Samedi 14h/19h