Artistes

Galerie Bettina
2, rue Bonaparte, 75 006 Paris

01 46 33 72 98
du lundi au vendredi, 14h – 19h
samedi, 11h – 19h

Kandinsky et ses espérances pour la paix
Kandinsky et ses espérances pour la paix

Laurence de Valmy

Kandinsky et ses espérances pour la paix

2022
Peinture acrylique sur toile
Châssis bois
76 x 61 x 3,3 cm

Vendu

 

En mars 1940, Wassily Kandinsky peint Bleu de ciel à Paris, au moment où il fait face à la guerre pour la troisième fois. Il s’était installé en France en 1933 et déclara plus tard « Paris avec sa lumière merveilleuse (douce intense) a assoupli ma palette – il y avait d’autres couleurs (…) de nouvelles formes ». Les formes ont été inspirées d’images issues de revues scientifiques (formes d’embryons, plancton). Il était fasciné par le mystère de la création. En pleine Seconde Guerre mondiale, il peint un univers de fantaisie et de poésie.

Les Chagall avaient rencontré les Kandinsky pour la Saint Valentin sur les Champs-Elysées. C’est probablement l’une de leurs dernières rencontres avant qu’ils ne quittent tous Paris en mai 1940. Chagall émigre aux USA soutenu par Alfred Barr mais Kandinsky choisit de rester en France.

Paul Klee, réfugié en Suisse, était un ami proche. Son commentaire est basé sur sa citation « L’art devrait être comme des vacances : quelque chose pour donner l’opportunité de voir les choses différemment et de changer son point de vue »

 

La toile de Kandinsky est conservée au Musée d’Art Moderne à Paris.