duy)ahnh-nhan

Le plasticien végétal Duy Anh Nhan Duc s’inspire des végétaux pour réaliser des pièces d’une grande poésie. Fresques monochromes en pissenlits, sculptures végétales et objets insolites font partie de son univers.

Dans ce cabinet de curiosité, l’artiste montre la nature dans toute sa fragilité. Une branche en fleurs devient une parure précieuse. Les différentes variétés de pissenlits se succèdent comme dans un herbier revisité. L’inspiration, qu’il puise dans l’observation des plantes, il la retranscrit dans une narration très personnelle, emprunte d’une philosophie où chaque objet, devient une source de réminiscence chargée en émotions.

blenitude
Blénitude. Epis de blé barbu ornés de perles en verre dorées

arbre-de-vieArbre de Vie. Branches fines d’Asteracea sauvage, larmes de job, riz, perles en verre et laiton

Des pièces uniques d’une grande justesse et nées d’une profonde réflexion. Elles parlent à chacun de nous parce qu’elles donnent à voir l’invisible, un sentiment enfoui qui rejaillit face à la fragilité et la beauté de la nature. Tout le symbole de ces boules de pissenlits qui se dispersent au vent en milliers d’aigrettes dorées. Une esthétique épurée. Un travail très rare.

monochromeMonochrome #1 et Monochrome #2
Composition géométrique réalisée en aigrettes et tête de pissenlits
1000 x 750 x 70 mm

« Au travers de mes créations, j’essaie de capturer l’allure si unique des végétaux,
de retranscrire les émotions qu’ils suscitent en moi
et de les mettre en scène dans la narration qu’ils m’évoquent. »

lotus-perle
Lotus Perlé
Fruit du lotus et perles en verre
/
Soleil Noir
Tête de tournesol, perles en verre, nacre, cristal et métal

soleil-noir

Pipes souffleuses de pissenlits
Pipe en bois et pissenlits
/
Lunettes Dandelion
Lunettes, perles en verre, nacre, métal et pissenlits

the-queen-the-king-poppy

Wish Bottles
Aigrettes dorée à la feuille d’or – Série limitée et signée
/
The Queen & The King Poppy
Fruit de coquelicot paré – Série limitée et signée


duyLe pissenlit est omniprésent dans le travail de l’artiste. « Une merveilleuse ingéniosité de la nature. Les pissenlits sont libres et sauvages. Peu importe notre culture ou notre âge, devant un pissenlit on est tous rattrapé par un souvenir d’enfance. »

Gestes répétés des milliers de fois, pince en main, le plasticien décortique les pissenlits pour les appliquer, un à un, aigrette après aigrette et réaliser ces fragiles compositions.
« Un travail que j’aime particulièrement car c’est vraiment un instant privilégié avec le végétal, une sorte de méditation. »