b-comme-bleu

vendredi 15 janvier – samedi 12 mars 2016

La Galerie Bettina Von Arnim décline une série de trois expositions, avec pour fil conducteur, le langage de la couleur.
La première, B comme… bleu permet de décrypter les intentions des artistes autour de cette couleur
riche de symboles et de nuances

bleu-de-prusse© Jane Puylagarde, Bleu de Prusse, 2014. Peinture acrylique sur toile, 115 x 90 cm.

«La couleur est un langage, explique, Virginie Lorient, directrice de la Galerie Bettina. Dans l’antiquité, les égyptiens considéraient le bleu comme porte-bonheur, lié à la sagesse et à l’immortalité. A travers, cette exposition, B comme… Bleu, je souhaite montrer que le choix de la couleur, dans une œuvre, est un élément de compréhension supplémentaire qui permet de nuancer la lecture et de décrypter l’intention de l’artiste.

deep-sea© Seon Kang Wolter, Deep Sea.

Pour la créatrice de mise en scène photographique, Marie Benattar, le bleu n’est pas qu’une couleur : « C’est  un vaisseau céleste qui nous accompagne dans nos quêtes intérieures ainsi que dans nos rêves d’ailleurs». Originaire de l’Ile de la Réunion, baignée de bleu, l’artiste réunit le bleu du ciel et de la mer dans L’envolée, qu’elle compose en 2014. « Rien n’arrête l’infini du bleu, pas même l’horizon. Cette couleur ne connaît pas de frontières. Indéfiniment le bleu s’évade et nous emporte avec lui».

envolee-marie-benattar© Marie Benattar, L’Envolée, 2014. Photographie. 100 x 120 cm. Edition de 10 exemplaires.

Pour la peintre Jane Puylagarde, le choix de la couleur renvoie essentiellement « à des humeurs, des saisons ou à une esthétique différente ». Inutile de chercher, dans ses bleus si particuliers, le bleu lumière et le bleu de Prusse, une quelconque signification. Ils servent les effets de texture et prennent les nuances de ses tourbillons d’atomes. La monochromie devient, dans cette architecture complexe, une façon d’emporter le regard dans des univers cosmiques à l’humeur différente.

L’exposition B comme Bleu réunit des artistes peintres, sculpteurs et photographes :
Marie Benattar, Isabelle Chapuis, Malo, Gaspard Mitz, José Nicolas, Jane Puylagarde, Gérard Rancinan et Seon Kang Wolter.


Galerie Bettina Von Arnim.
2, rue Bonaparte – 75006 Paris – Tél : + 33 1 46 33 72 98
Lundi-Samedi 14h/19h